AGADEZ CARREFOUR DES MIGRATIONS TRANSSAHARIENNESpdf

(NIGER)

MOUSSA Mahamadou dit KALAMOU

Université d’Agadez, Agadez, Niger

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(Received 21 March 2018– Accepted 17 June 2018)

 

Résumé.- La position stratégique entre l’Afrique du Nord et l’Afrique subsaharienne, fait du Niger une terre d’intense mobilité pour le départ et le transit de nombreux migrants dont le flux important venait de tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. Le contexte géopolitique actuellement dominé par l’insécurité dans la partie Est du Niger et le nord du Nigeria (guerre imposée par la nébuleuse Boko Haram); et l’instabilité des pays frontaliers au nord-ouest (Mali) et au nord-est (Libye) poussent les populations à chercher refuge en migrant massivement (plus de 60% des migrants en direction du Maghreb et l’Europe passent par le Niger selon l’organisation Internationale pour les migrations) et irrégulièrement vers les grandes villes minières et d’orpaillage au nord du Niger (Agadez, Arlit, Djado et Dirkou) qui sont les portes d’accès au pays de l’Afrique du Nord et puis à la Méditerranée afin d’atteindre les pays européens. Aux problèmes sécuritaires, s’ajoute le problème d’insécurité alimentaire et foncière qui oblige les populations de la région d’Agadez et de l’Afrique subsaharienne en particulier à migrer vers les pays maghrébins. Tous les migrants des pays africains situé au sud du Sahara et de l’Afrique noire transitent par la ville d’Agadez (Niger), principale grande ville à la porte du Sahara. Agadez est devenue depuis les années 1990 un carrefour des migrations transsahariennes. La plupart des migrants qui y transitent, visent un seul objectif, atteindre l’Europe.

Mots clés: Migration, migrants, Agadez, Niger.

 

AGADEZ, CROSSROADS OF TRANSSAHARIAN MIGRATIONS

(NIGER)

Abstract.- The strategic position between North Africa and sub-Saharan Africa makes Niger a land of intense mobility for the departure and transit of many migrants whose significant flow came from all the countries of West Africa. The geopolitical context currently dominated by insecurity in the eastern part of Niger and northern Nigeria (war imposed by the nebula Boko Haram); and the instability of bordering countries in north-west (Mali) and north-east (Libya) are pushing populations to seek refuge by mass migration (more than 60% of migrants to the Maghreb and Europe go through Niger according to the International Organization for Migration) and irregularly to the major mining and gold mining cities of northern Niger (Agadez, Arlit, Djado and Dirkou) which are the gateways to the country of North Africa and then to the Mediterranean in order to reach the European countries. In addition to the security problems, there is the problem of food and land insecurity that forces the populations of the region of Agadez and Africa to migrate to the countries of the south. All migrants from African countries located south of the Sahara and black Africa transit through the city of Agadez (Niger), the main city at the door of the Sahara. Agadez has become since the 1990s a crossroads of trans-Saharan migration. Most of the migrants who go through it have one goal, to reach Europe.

Key words: Migration, migrants, Agadez, Niger.