CONTRIBUTION DE LA GEOSTATISTIQUE MULTIPARAMETRIQUE POUR LA CARTOGRAPHIE DE pdfL’APTITUDE DES EAUX SOUTERRAINES A L’IRRIGATION

(CAS DU MOYEN CHELIFF OCCIDENTAL)

 

 ABDENNOUR Mohamed Amine1, BRADAI Abdelhamid2, DOUAOUI Abdelkader3

(1)Universitè de Mohamed Khieder Biskra, département d’Agronomie,

Laboratoire DEDSPAZA, Biskra, Algérie

(2)Universitè Hassiba Benbouali-Chlef, faculté de SNV,

Département de l’eau, environnement et développement durable, Chlef, Algérie

(3)Centre universitaire Morsli Abdellah, Tipaza, Algérie

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(Received 15 September 2017– Accepted 20 March 2018)

 Résumé.- Le présent travail traite la qualité physico-chimique des eaux souterraines destinées à l’irrigation et la prédiction de leurs salinités   dans la plaine du moyen Chéliff occidentale. Sous un climat semi-aride, le recours à l'irrigation est inévitable pour la plupart des cultures. Les   eaux souterraines sont donc de plus en plus sollicitées. En plus du problème quantitatif, la qualité des eaux n’est pas toujours conforme aux normes d’irrigation telles qu’elles sont définies par les différentes écoles. L’évaluation de la qualité des eaux a été faite par l’analyse de 63 forages dont le but de chercher leurs aptitudes à l’irrigation. Une étude sur la variation spatiale de la conductivité électrique a été effectuée par l’application de la géostatique dont on détermine la structure spatiale par l'étude du variogramme, trois classes de salinité ont été trouvés dans cette plaine ; qualité moyenne (C3); qualité mauvaise (C4); et une qualité déconseille à l’irrigation (C5). Des cartes de salinité des eaux ont été tracées à l’aide du logiciel Arcgis10.2. La cartographie de la salinité des eaux par le krigeage ordinaire a montré que la classe (C3) largement dominante dans la plaine. C’est une classe qualifiée de très haute salinité à utiliser avec beaucoup de précaution car elle a un effet sur le sol et la plante, par contre la cartographie de cette salinité par la géostatistique multiparamétrique a permis de géolocalisé réellement l’emplacement des trois groupes dans la zone d’étude.

Mots-clés: Eaux souterraines, irrigation, géostatistique multiparamétrique, ACP, Moyen Cheliff Occidental.

CONTRIBUTION OF GEOSTATISTICS MULTIPARAMETRIC FOR THE MAPPING OF THE CAPACITY OF GROUNDWATER TO IRRIGATION (CASE OF THE MIDDLE WESTERN CHÉLIFF)

 

Abstract.- This work deals with the physico-chemical quality of groundwater intended for irrigation and the prediction of their salinity in the mid-western Cheliff plain. Under a semi-arid climate, irrigation is unavoidable for most crops. As a result, groundwater is under increasing pressure. In addition to the quantitative problem, water quality does not always comply with irrigation standards as defined by individual schools. The evaluation of the quality of these waters was carried out by analyzing 63 boreholes, the aim of which was to find out their irrigation skills. A study on the spatial variation of electrical conductivity was carried out by applying geostatics, the spatial structure of which is determined by studying the variogram, three classes of salinity were found in this plain; (C3) medium quality; (C4) poor quality; and a quality not recommended for irrigation (C5). Water salinity maps were mapped using Arcgis software10.2. The mapping of the salinity of water by ordinary kriging has shown that the class (C3) largely dominant in the plain, It is a class qualified as very high salinity to be used with great care because it has an effect on the soil and the plant, However, the mapping of this salinity by multiparametric geostatistics allowed us to geolocate the location of the three groups in the study area.

Keywords: Goundwater, irrigation, multiparametric statistics, ACP, mid-western Cheliff.