Peut-on modéliser la volatilité du taux de change de dinar algérienpar un processus GARCH ?

pdf

 

 

Lakhdar ADOUKA

 Abdurrahman CHENINI 

 Ismail BENGANA

Résumé :
L’objectif de ce papier est de modéliser la volatilité du taux de change de dinar algérien (DZA/dollar) et de prévoir ce taux pour les trois mois premiers de l’année 2014.notre étude a montré que notre série est caractérise par le phénomène de volatilité, par des spécifications
asymétriques et d’une présence de kurtosis excessive. un test ARCH a été réalisé. Ce test a rejeté l’hypothèse nulle d’homoscédasticité, nous avons donc déduis qu’un modèle ARMA non linéaire de type ARCH est adéquat

Mots clés ; Taux de change, Stationnarité, Volatilité, ARCH

Abstract:
The objective of this paper is to model the volatility of the exchange rate of dinar Algeria (DZA / dollar) and predict that rate for the first three months of the year 2014.notre study showed that our series is characterized by the volatility phenomenon, by asymmetric specifications and a presence of excessive kurtosis. ARCH a test was performed. This test rejected the null hypothesis of homoskedasticity.

Keywords: Exchange rates, Stationarity, Volatility, ARCH