INFESTATION DES AGRUMES PAR LA MOUCHE MEDITERRANEENNE DES FRUITS Ceratitis capitata (WIEDEMANN, 1824) (DIPTERA, TRYPETIDAE) A TLEMCEN-ALGERIE
pdf

SETTAOUI Soumia1,2,TAIBI Ahmed1,2, HAMMADI Fatiha3

et DOUMANDJI Salaheddine 4

(1)Département d’Agronomie, Faculté SNV/STU, Université Abou Bakr Belkaid, Tlemcen, Algérie

(2)Laboratoire de recherche Gestion conservatoire de l’eau, du sol et des forets et développement durable des zones montagneuses de la région de Tlemcen, Université Abou Bakr Belkaid, 

Tlemcen, Algérie

(3)Station régionale de la protection des végétaux, INPV, Tlemcen, Algérie.

(4)Département de zoologie, Ecole Nationale Supérieure Agronomique, El Harrach, Alger, Algérie.

E-mal: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(Received 26 April 2017 - Accepted 06 June 2017)

 

 

 

Résumé.- La présente recherche consiste à comparer l’efficacité de capture de la mouche méditerranéenne des fruits Ceratitis capitata par trois types de pièges, à savoir le piège alimentaire, le piège à phéromone et le piège jaune. Les pièges sont placés sur quatre variétés d’agrume (Thomson, Clémentine, Portugaise et Valentia-late) dans la station El Fehoul dans la région de Tlemcen (Algérie) entre 2015 et 2016. Il en ressort que le piège alimentaire (781 individus) qui est le plus efficace dans la capture des adultes de la Cératite, en comparaison avec le piège à phéromone (629 individus) et le piège jaune (34 individus). Les résultats montrent aussi que le vol des Cératites dure pratiquement trois générations, avec deux périodes de grandes activités en novembre et décembre pour les agrumes précoces (Thomson et Clémentine) et en mars pour les agrumes tardifs (Portugaise et Valentia-late). La densité des Cératites dans les différents vergers est en relation étroite avec la diversité des plantes hôtes, les conditions climatiques et la période d’utilisation des insecticides.

Mots clés: Agrume, variété, Ceratitis capitata, piège, Tlemcen.

 

 

 

INFESTATION OF CITRUS BY THE MEDITERRANEAN FRUIT FLY Ceratitis capitata (WIEDEMANN, 1824) (DIPTERA, TRYPETIDAE)

AT TLEMCEN-ALGERIA

 

Abstract.- The present research is to compare the efficiency of the uptake of the Mediterranean fruit fly Ceratitis capitata in three types of traps, namely the trap food, the trap to pheromone and the Trap yellow. The traps are placed on four varieties of citrus fruit (Thomson, Clementine, Portuguese and Valentia-late) in the station El Fehoul in the region of Tlemcen (Algeria) between 2015 and 2016. It shows that the trap food (781 individuals), which is the most effective in the capture of adults of the Mediterranean fruit fly, in comparison with the trap to pheromone (629 individuals) and the Trap yellow (34 individuals). The results also show that the flight of the Mediterranean fruit fly lasts almost three generations, with two periods of high activity in November and December for the early citrus fruit (Thomson and Clementine) and in March for citrus fruit late (Portuguese and Valentia-late). The density of the Mediterranean fruit fly in the different orchards is in close relationship with the diversity of host plants, climatic conditions and the period of use of insecticides.

Key words: Citrus fruit, variety, Ceratitis capitata, trap, Tlemcen.