EFFET DU GLYPHOSATE ET 2.4-D SUR LA PRODUCTION DU CO2, NO3- ET NH4+ DANS pdfLES SOLS DU PERIMETRE IRRIGABLE DE BOU NAMOUSSA.

CHELOUFI R.1, MESSAADIA H. 2 et  ALAYAT H. 1

1. Laboratoire Agriculture et fonctionnement des écosystèmes. Université d’El Tarf  El tarf 36000 Algérie.

2.Département d’agronomie, université de Batna.

Résumé : Les microflores tellurique du sol agricole permetent la fourniture de plusieurs services écosystémiques par exp le recyclage des elements nutritifs disponibles pour la production végétales. L’utilisation des herbicides dans le perimetre peu cependant perturber la vie et le fonctionnement des activités microbiennes.Dans le cadre de ce travail, il est ciblé une intéressante problématique, à savoir : Quel serait l’effet de Glyphosate et 2.4-D sur minéralisation du carbone organique (CO2) et sur la production de  NO-3 et NH4+ dans les sols du périmètre irrigable de Bouna moussa ?  Pour chaque herbicide nous avons retenu trois doses. Les échantillons ont été mis en incubation en récipient simple dans l’obscurité (T=28°c et 2/3 de capacité de rétention) pendant deux mois.

Les résultats obtenus par cette expérimentation, révèlent l’existence d’un impact néfaste de ces deux herbicides sur la production de CO2,  NH4+ et NOpar rapport aux témoins. Il s’ensuit que le 2,4-D est plus toxique que le Glyphosate sur la minéralisation du carbone et l’azote organique, La confirmation de l’effet toxique des herbicides se traduit par les effets inhibiteurs. Aussi, lorsque la dose des herbicides s’élève (D2 et D3) dans les deux sols argileux et sableuse, l’effet inhibiteur de ce produit augmente.  On peut conclure que l'application du Glyphosate et 2.4-D peut altérer (diminuer) l'activité de la population microbienne du sol. Cet effet peut être nuisible pour la croissance des plantes, l'écologie microbienne du sol et la qualité du sol et de la nappe phréatique, par le biais du lessivage des herbicides dans le sol sablonneux.

Mots clés : herbicides, respiration du sol, ammonification, nitrification et taux d’inhibition.

EFFECT OF GLYPHOSATE AND 2.4-D ON THE PRODUCTION OF CO2, NO3- AND NH4 + IN THE SOILS OF THE IRRIGABLE PERIMETER OF BOU NAMOUSSA.

Abstract:The telluric microflora of agricultural soil allows supplying of several ecosystematic services, for instance recycling of available nutritious elements for plant production. Use of herbicides in the perimeter is however disturbing life and microbial activities function. In the framework of this targeted work an interesting problem which is: What would be effect of Glyphosate and 2.4-D on organic carbon mineralisation (CO2) and on production of NO-3 and NH4 in the irrigable perimeter soils of Bou Namoussa. For each herbicide, we have retained three doses. Samples have been put in incubation in a simple container in darkness (T=28°c and 2/3 of holding capacity during two months.

The obtained results by this experiment reveal existence of a harmful impact of these both herbicides on CO2 NH4+ and NO production compared to witnesses. It follows that 2.4-D is more toxic than Glyphosate on carbon and organic nitrogen production Confirmation of herbicides toxic effect is translated by inhibitory effects. Also, when dose of herbicides increases (D2 and  D3) in both loamy and sandy soils, inhibitory effect of this product increases. It can be concluded that application of Glyphosate and 2.4-D can alter (decrease) microbial population activity of the soil. This effect may be a deleterious effect for plant’s growth, microbial ecology of the soil, soil quality and the groundwater through herbicides leeching into sandy soil

Key words: herbicides, soil’s breathing, ammonification, nitrification and inhibition’s rate