DIVERSITE FLORISTIQUE DES GROUPEMENTS VEGETAUX SPONTANESpdf
DANS LA COMMUNE D’ABOMEY-CALAVI AU BENIN


GBESSO G. H. F. (1,2),LOGBO J.1, LOUGBEGNON O. T.3, TENTE B.2 et CODJIA J.T.C.3

1Ecole d’Horticulture et d’Aménagement des Espaces Verts (EHAEV), Université Nationale d’Agriculture (UNA), 01 BP 526, Kétou, Benin.
2 Laboratoire de Biogéographie et Expertise Environnementale (LABEE) ; Université d’Abomey-Calavi (UAC),
BP 677 Abomey-Calavi, Bénin.

3Laboratoire de Recherche en Ecologie Animale et Zoogéographie (LaREZ), Université Nationale (UNA), 01 BP


Résumé : La présente étude a pour objectif d’évaluer le potentiel floristique de la végétation spontanée en vue de sa gestion durable. Des inventaires floristiques ont été effectués au sein de 67 placeaux carrés de 900 m2 pour la strate arborescente et de 100 m2 pour la régénérescence. Les données floristiques collectées ont permis d’analyser et de caractériser la végétation au sein de 4 groupes discriminés. La classification hiérarchique est faite au moyen du logiciel PC-ORD. Ainsi, 356 espèces dénombrées ont été réparties en 84 familles. La famille des Poaceae (8,38%), est la plus abondante suivie des Fabaceae (7,51%). Par ailleurs, 04 groupements végétaux bien diversifiés (H entre 1,55 et 6.06 bits) avec une Equitabilité variant entre 0,33 et 0,7ont été discriminés. Pour l’ensemble des groupements les formes de vie les plus importances sont les thérophytes (28,47%) et les microphanérophytes (2,28%) tandis que les géophytes sont les moins représentés (1,36%). Les formations végétales interviennent de façon significative dans la distribution et la conservation des espèces dans le milieu d’étude. Alors une gestion rationnelle de ces ressources permettra leur conservation durable.

Mots clés : diversité floristique, végétation spontanée, conservation, Abomey-Calavi, Benin


FLORISTIC DIVERSITY OF THE SPONTANEOUS PLANT GROUPING IN THE COMMUNE OF
ABOMEY-CALAVI IN BENIN


Abstract: The present study aims to evaluate the floristic potential of the spontaneous plant for sustainable management. Floristic inventories were carried out within 67 square plots of 900 m2 for the arborescent layer and of 100 m2 for regeneration. The collected floristic data allowed to analyze and characterize the vegetation within 4 discriminated groups. Hierarchical classification was performed by PC-ORD software. Thus, 356 counted species were divided into 84 families. The family of Poaceae (8.38%), the most abundant is followed by the Fabaceae (7.51%). In addition, 04 plant groupings were well diversified (H between 1.55 and 6.06 bits) with Equitability varied from 0.33 to 0.7 was discriminated. For the whole grouping, thérophytes showed the high of life form (28.47%). Microphanérophytes and géophytes indicated respectively 2.28% and 1.36%. Plants permit to significantly distribute and conserve the species in the area. The rational management of the resource allowed a sustainable conservation
Key words: floristic diversity, spontaneous plant, conservation, Abomey-Calavi, Benin