SELECTION CLONALE PRELIMINAIRE CHEZ LA VARIETE TUNISIENNE D’OLIVE (Olea europaea. L) DE TABLE “Meski” SUR LA BASE DE LA PRODUCTION ET DE L’ALTERNANCE

 

BEN AMAR Fathi1, GARGOURI Mohamed Amine1, KHABOU Wahid1, YENGUI Abdelmajid1& BELGUITH Hassan1

1Institut de l’Olivier. Route de l’aéroport km 1,5. Sfax. Tunisie

Laboratoire « Amélioration et Protection des Ressources Génétiques de l’Olivier »

 

Résumé : Pour améliorer la productivité de la variété d’olive de table Meski, un programme de sélection clonale a été lancé depuis 2006 dans une parcelle de 303 clones dans la région de Sidi Bouzid (centre de la Tunisie). Le suivi de la production par clone s’est étalé de 2006 à 2014 et le nombre de clones plus productifs et la moyenne de la parcelle des années sont significativement corrélés (R2 = 83).  La production moyenne et lindice d’alternance des différents clones sont faiblement corrélés (R2 = 0,08). Ces données ont permis de sélectionner 24 clones sur la base de la production moyenne (supérieur à celui de la parcelle) et l’indice d’alternance. Une régression linéaire significative pour les clones retenus est obtenue entre ces deux paramètres avec une pente de 0,04 et un coefficient de détermination de 66 %. Ainsi, ces clones peuvent être divisé en deux groupes selon la production moyenne et l’indice d’alternance. Le premier groupe a respectivement 21,06 kg et 0,86 et le second groupe a respectivement 16,08 kg et 0,63. Le gain de production par arbre et par hectare sont respectivement 3,1 et 632,4 kg pour le groupe 1 et  8,08 et 1648,3 kg pour le groupe 2. L’adoption de ces deux types de clones permettra d’améliorer la production de la Tunisie en olives de table.

Mots-clés :Olive, clone, variability, sélection, gain